Critères d'éligibilité

L'acquisition d'un logement du Programme se fait par paiement intégral du prix de vente dans un compte ouvert à cet effet dans les livres du Crédit Foncier du Cameroun (CFC). Ledit paiement peut se faire soit au comptant, soit au moyen d'un prêt du CFC.

Pour être éligible aux financements du CFC, le demandeur de logement doit :

  • être de nationalité camerounaise ;
  • justifier des revenus stables ;
  • avoir une durée d'activité restante permettant le remboursement intégral du prêts.

Les caractéristiques des prêts rattachés au Programme gouvernemental des logements sociaux sont les suivantes :

  • Taux d'intérêt : 5%
  • Durée : 20 ans maximum
  • Différé total : 12 mois maximum
  • Apport personnel : 10% sous réserve de la capacité d'endettement du demandeur
  • Taux d'endettement : 40% maximum.

Le parcours à effectuer pour devenir acquéreur d'un logement

Projet Medconcil-Quebec

projet-medconcil1La fine pluie qui a arrosé la capitale économique le samedi 27 juillet 2013 n’a pas du tout été un rabat-joie pour les populations de Lendi dans l’arrondissement de Douala Vème. Et pour cause, leur quartier accueillait la cérémonie de pose de la première pierre pour la construction de 5000 logements sociaux, par le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Jean Claude Mbwentchou, dont une partie sera logée sur le site du quartier Bassa PK 17. Le projet, qui permettra la création de 15 500 emplois permanents et temporaires, est une initiative du cabinet Medconcil-Quebec basé au Canada. Il bénéficiera de l’appui de son partenaire financier Sirpryses Investments, qui contribuera à hauteur d’un peu plus de 58 milliards FCFA, pour une première phase de 2 500 unités, y compris les infrastructures d’approche et les équipements collectifs. S’y ajoutera, comme l’a déclaré le promoteur du projet, Lucien Théophile Moukala, la construction d’une usine de fabrication de matériaux locaux destinés au chantier.

Toujours dans le registre des contributions diverses pour le succès du projet, le Ministre Mbwentchou a annoncé dans son allocution de circonstance que le budget 2015 de son département ministériel prendra en compte une inscription conséquente relativement à la voie d’accès aux sites de Lendi et de Bassa PK 27, conformément aux dispositions du Memorandum Of Understanding en vigueur. Et pour cause, ajoutera-t-il, dans le cadre de la résorption du déficit en logements sociaux dans notre pays, « les promoteurs privés et les investisseurs étrangers ont un rôle majeur à jouer », afin de permettre que le partenariat qui les lie aux pouvoirs publics soit fructueux.

En souhaitant la bienvenue aux autorités, le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala, Fritz Ntonè Ntonè, n’a pas manqué de saluer la justesse de ce projet, qui selon lui, est une preuve tangible de la volonté des pouvoirs publics de faire de Douala véritable métropole régionale.

Plan du site

En plaçant tout vos articles dans des catégories, vous permettez aux visiteurs et aux moteurs de recherche d'y accéder depuis un menu.